1.4 Clin D’œil à L’au-delà

Clin d’œil à l’Au-delà dans 1.8 Questionnement Planck1-300x164

Un coup d’œil des scientifiques à travers le télescope spatial Planck a permis de photographier notre univers peu de temps après sa naissance. De là à imaginer la conception de l’embryon dans l’ère intra-utérin de Planck, domaine du « temps imaginaire », il n’y avait qu’un mur que des cosmologistes ont osé franchir. Certains sont allés encore plus loin en n’hésitant pas à spéculer sur l’au-delà de l’instant initial. Ce n’est évidemment pas le « Paradis » des religions où, malgré-tout, « la Parole » pourrait être comparée à « l’information primordiale », sorte de programme originel censé contenir toutes  les données de développement du futur univers.

Lunivers-300x192 dans 1.8 Questionnement

Depuis le mystérieux « Big-bang »  qui est perçu comme sa genèse et qui aurait entraîné la métamorphose de  » l’information primordiale » en énergie, l’univers, tel un ballon de baudruche, enfle en se complexifiant autour de son origine. Sur une période d’environ 14 milliards d’années il croît, passant des premières particules à l’organisation de villages galactiques concentrant des milliards d’étoiles et autres corps célestes, s’éloignant les uns des autres à une vitesse grandissante.

 La-vie-2-300x88

Sans doute inscrite dans le plan universel, sur une petite planète du système solaire logeant dans  »La voie lactée », la vie s’y est développée produisant toute une variété d’espèces, dont l’homme. Celui-ci ne constituant pas le point final de la création, comme exprimé dans la métaphore biblique, l’évolution du cosmos se poursuivra donc sans lui, mais jusqu’où. Selon certains scientifiques, jusqu’à ce que l’ultime atome de matière se soit évaporé dans le néant. Notre raison et, de toute évidence, notre intelligence ne nous permettent pas de comprendre l’objectif d’une aussi fantastique aventure au terme de laquelle tout devrait disparaître. Bravant leur communauté, d’autres scientifiques osent une conclusion qui dépasse la physique jusqu’à s’aventurer dans le domaine de la métaphysique. Ils suggèrent qu’au bout de sa longue existence estimée à plusieurs milliards de milliards d’années, lorsqu’il aura suffisamment enrichi « l’information primordiale » devenue alors « information finale », celle-ci retournera dans le « temps imaginaire ».  C’est un peu comme si l’âme de l’univers, après sa mort, repartait vers son ailleurs.

 communauté3-300x224

Il y a là de quoi alimenter la philosophie et donner naissance à de nouvelles doctrines. Mais pour une fois, faisons simple en admettant modestement que notre existence est inscrite dans un plan universel dont le sens nous échappe mais dans le quel notre présence paraît nécessaire à son exécution. Au lieu donc de faire de nos cultures des marques de fabrique artificielles qui nous divisent, ajoutons-les les unes aux autres et célébrons la vie afin de contribuer efficacement à l’enrichissement de cette « information primordiale » dont chacun de nous a probablement hérité d’une parcelle.

« Si je suis une poussière d’infini qui dure un rien d’éternité, je suis tout de même un grain de vie dans l’univers ».

IMG_5039-300x200

 

Pour aller plus loin:  Science et Vie (n° 1134 de mars 2012) et  Au commencement du temps

@

Qui est Timoun Kὸlbo ?

Publié dans : ||le 24 février, 2014 |Pas de Commentaires »

Laisser un commentaire

PLAISIR DE LIRE , DESIR D'E... |
Histoires, contes, nouvelles |
DEMBELE MOUSSA |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | amazonelibre
| Poèmes, citations, toutes m...
| Poèmes, muse